• Cours actuel 0.8500 $
  • Prix de l'or 1494.00 $
 
 
Année en cours

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
 
 
 
 
 

Communiqués

1 mai 2019

Midland complète son levée PP-Gradient et identifie de nouvelles cibles prioritaires à proximité et dans les extensions de Mythril

Montréal, le 1er mai 2019. Exploration Midland inc. (“Midland“) (TSX-V : MD) a le plaisir d’annoncer les résultats finaux de son levé de polarisation provoquée (« PP ») de type Gradient sur sa découverte de Cu-Au-Mo-Ag sur Mythril (100 % Midland). Ce levé PP a identifié plusieurs nouveaux secteurs avec des anomalies de chargeabilité qui représentent de nouvelles cibles prioritaires dans l’extension est de Mythril.

Faits saillants

  • Un levé PP-Gradient (lignes aux 200 m) totalisant environ 175 km a été complété sur une distance latérale de plus de 10 km et a identifié plusieurs nouvelles anomalies de chargeabilité très bien situées dans l’extension de Mythril. Ce levé apporte donc de nouvelles cibles situées à l’extérieur de la couverture du levé PP Dipôle-Dipôle qui avait été complété plus tôt cet hiver.
  • Une première phase de forage de dix (10) sondages totalisant plus de 2400 mètres vient d’être complétée afin de tester des anomalies PP Dipôle-Dipôle combinées avec des cibles géochimiques et géologiques (indices de surface et champs de blocs) dans la partie ouest du système minéralisé de Mythril. Plus de 2300 échantillons sont actuellement en cours d’analyse et les résultats seront annoncés vers la mi-mai. Une deuxième phase de forage de plus de 5000 mètres est en préparation et débutera début juin 2019.

La découverte de Mythril remonte à l’été 2018 par l’équipe de Midland et est située à environ 7 kilomètres au sud de la route Trans-Taïga, Baie-James Eeyou Istchee, Québec. Elle se trouve dans les roches archéennes de la province du Supérieur.

En 2018, cinquante-sept (57) échantillons choisis d’affleurements minéralisés répartis sur 2 kilomètres latéralement avaient titré une moyenne de 2,03 % Cu, 0,48 g/t Au, 0,18 % Mo et 18,30 g/t Ag. Cent seize (116) blocs minéralisés avaient été découverts, titrant une moyenne de 1,92 % Cu, 0,87 g/t Au, 0,11 % Mo et 20,7 g/t Ag en échantillons choisis. Les blocs sont répartis sur presque 3 km le long de la stratigraphie. La plupart des blocs sont anguleux et interprétés comme étant d’origine locale. Le système minéralisé à Cu-Au-Mo-Ag est d’une longueur de plus de 2 kilomètres, basé sur les indices de surface. Les dimensions complètes du système ne sont pas encore connues. Les indices à Cu-Au-Mo-Ag se trouvent dans des orthogneiss altérés et dans des intrusions felsiques. Il n’y a pas de forages historiques sur le projet. (Notez que les échantillons choisis sont de nature sélective et les teneurs obtenues ne sont pas représentatives des zones minéralisées).

Résultats finaux du levé PP-Gradient

Un levé PP-Gradient totalisant plus de 175 kilomètres linéaires et couvrant un secteur de plus de 10 km latéralement, a été complété sur des lignes de 3,25 km de longueur et espacées de 200 mètres. De par sa configuration, le levé PP-Gradient a la capacité de couvrir de plus grandes distances quotidiennement et ainsi permettre de couvrir de plus grandes superficies pour le même coût qu’une configuration de type PP Dipôle-Dipôle. De plus, le levé PP-Gradient a la capacité de détecter des anomalies plus profondes que le Dipôle-Dipôle, pouvant aller jusqu’à environ 200 mètres verticalement.

En plus de confirmer les anomalies de Mythril identifiées initialement avec le levé PP Dipôle-Dipôle, le levé PP-Gradient a identifié plusieurs nouvelles anomalies de chargeabilité de type Mythril très bien situées, principalement dans l’extension à l’est de Mythril. Ces secteurs prioritaires ont été numérotés 1E, 2E, 3E, 4E et 5E et sont décrits plus en détail dans les paragraphes qui suivent.

Description des nouvelles anomalies PP-Gradient dans l’extension de Mythril

Secteur 1E : Cette anomalie de chargeabilité avait également été détectée avec le levé Dipôle-Dipôle complété plus tôt cet hiver (voir le communiqué de presse de Midland du 4 avril 2019). Sur le levé Gradient, cette anomalie est caractérisée par une hausse de chargeabilité modérée associée localement avec de fortes baisses de résistivité. Cette anomalie a été détectée sur une distance de plus de 2,2 kilomètres entre les lignes 28+00E et 50+00E et débute à environ 300 mètres au nord-est de l’indice Council.

Secteur 2E : Cette nouvelle anomalie de chargeabilité de plus de 800 mètres de long est associée avec une baisse de résistivité. Elle est située directement dans l’extension est de Mythril, à environ 400 mètres à l’est de l’indice Council. Elle a été détectée entre les lignes 30+00E et 38+00E.

Secteur 3E : Directement située dans l’extension est de Mythril et à environ 800 mètres à l’est de l’anomalie 2E, une toute nouvelle anomalie PP-Gradient prioritaire a été identifiée sur plus de 1,8 km de long entre les lignes 44+00E et 62+00E. Cette anomalie de chargeabilité est associée avec une baisse de résistivité caractéristique de la zone Mythril.

Secteur 4E : Cette anomalie est caractérisée par une bonne hausse de chargeabilité avec une baisse de résistivité détectée sur environ 800 mètres de longueur, mais principalement plus forte sur les lignes 72+00E et 74+00E.

Secteur 5E : Très forte anomalie PP-Gradient isolée caractérisée par une hausse de chargeabilité associée avec une baisse de résistivité. Elle est située dans l’extension possible de Mythril vers le nord-est. Cette anomalie de 600 mètres de long a été détectée entre les lignes 82+00E et 86+00E.
En plus de ces cinq (5) secteurs identifiés comme étant prioritaires, plusieurs autres anomalies feront l’objet de travaux de prospection intensifs au cours de l’été 2019. Parmi ces anomalies, on note la présence d’une forte anomalie de chargeabilité qui est présente au sud de Mythril sur le levé Gradient sur une distance de plus de 3,4 kilomètres entre les lignes 0+00E et 34+00E et à environ 300 à 400 mètres au sud des indices connus de Mythril. Cette forte anomalie de chargeabilité est associée en majeure partie avec une hausse importante de la résistivité, la rendant donc différente de l’anomalie PP associée avec la zone connue de Mythril. Il est important de noter que cette anomalie n’avait pas été détectée de façon aussi importante avec le levé Dipôle-Dipôle. À cet effet, des travaux additionnels de modélisation sont présentement en cours afin de tenter de modéliser la profondeur de cette importante anomalie.

Une autre anomalie locale, qui est directement associée avec un nouveau conducteur héliporté isolé détecté lors du levé héliporté Mag-EM de type ProspecTEM complété en décembre 2018, fera l’objet de travaux de prospection cet été.

Première phase de forage complétée et reprise du forage en juin
Une première phase de forage comprenant dix (10) sondages et totalisant plus de 2400 mètres a récemment été complétée afin de tester des anomalies PP Dipôle-Dipôle combinées avec des cibles géochimiques et géologiques (indices de surface et champs de blocs) dans la partie ouest du système minéralisé en Cu-Au-Mo-Ag de Mythril. À noter que ce programme de forage n’a pas testé les cibles à l’est de l’indice Celeborn.
Plus de 2 300 échantillons sont présentement en cours d’analyse ICP au laboratoire ALS de Vancouver et les résultats finaux sont attendus vers la mi-mai.

De plus, une deuxième phase de forage totalisant plus de 5000 mètres est en cours de préparation et commencera en début juin 2019. Ce nouveau programme de forage fera le suivi de cette première campagne complétée récemment et testera aussi de nouvelles cibles PP prioritaires situées dans les extensions de Mythril. L’horizon minéralisé de Mythril demeure ouvert dans toutes les directions.

Contrôle de la qualité

Le design du programme d’exploration et l’interprétation des résultats est effectué par des personnes qualifiées utilisant un programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité conforme aux meilleures pratiques de l’industrie, incluant l’utilisant de standards et de blancs à chaque 20 échantillons. Les échantillons de roche du projet sont analysés par pyroanalyse standard sur des fractions de 30 grammes avec fini par spectroscopie à plasma à couplage inductif (ICP-AES ; Au-ICP21) ou fini gravimétrique (Au-GRA21) aux laboratoires ALS de Vancouver (Colombie-Britannique). Tous les échantillons ont également été analysés pour plusieurs éléments par une méthode ICP-AES avec dissolution à quatre acides (ME-ICP61). Les échantillons dépassant 1 % cuivre, zinc, molybdène ou nickel ont été réanalysés par ICP-AES 4-acides optimisé pour les hautes teneurs.

Les figures géophysiques montrant les résultats du levé PP-Gradient ont été réalisées par le géophysicien de Géophysique TMC.

Ce communiqué de presse a été préparé par Mario Masson, P.Géo. Vice-président Exploration chez Midland et « personne qualifiée » selon le Règlement 43-101.

À propos de Midland

Midland mise sur l’excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements, d’or, d’éléments du groupe du platine et de métaux usuels de classe mondiale. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que BHP Billiton Canada Inc., Mines Agnico Eagle ltée, Minière Osisko inc., SOQUEM INC., le Fonds d’exploration minière du Nunavik et Mines Abcourt inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d’autres opportunités et projets afin d’améliorer le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour les actionnaires.

Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web de la Société ou contacter :
Gino Roger, Président et Chef de la direction
Tél. : 450 420-5977
Téléc. : 450 420-5978
Courriel : info@midlandexploration.com
Site Web : www.explorationmidland.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d’incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s’ensuit que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.


Document(s)

icône
(Document PDF - 1,81 Mo)


  © 2019 Midland Exploration - Tous droits réservés